Lee Young-Hee (1936-2018), réinventer le hanbok

Aujourd’hui, Tokonoma Magazine s’éloigne un peu de ses sujets habituels pour vous parler de mode, et plus particulièrement du hanbok, le vêtement traditionnel coréen. Une exposition est actuellement consacrée au Musée national des Arts Asiatiques – Guimet à Lee Young-Hee, styliste de talent qui a oeuvré à la conservation et à la modernisation de ce…

Tadao Andō: un espace de recueillement à l’UNESCO

Tadao Ando est de retour sur Tokonoma dans le cadre des journées du patrimoine ! Nous vous présentons à cette occasion une œuvre conçue spécialement pour le siège de l’UNESCO à Paris. Commanditée par l’Unesco pour célébrer son 50ème anniversaire en 1995, son œuvre est érigée sur un terrain de quelques 350 m2. Le visiteur emprunte une…

Parcours des Mondes fait vibrer Saint-Germain-des-Prés

Evénement incontournable de la rentrée, le Parcours des Mondes revient une nouvelle fois pour sa dix-huitième édition. De l’Afrique à l’Asie en passant par l’Océanie, les amateurs pourront découvrir une large sélection d’oeuvres de la meilleure qualité. Focus sur les galeries dédiées aux arts asiatiques ! Une sélection de galeries Une fois n’est pas coutume,…

Les Wannieck, un couple entre Paris et Pékin

Dans ce deuxième épisode de notre série consacrée à nos propres recherches, nous vous faisons découvrir la vie mouvementée d’un couple de voyageurs et de collectionneurs d’arts chinois au début du XXème siècle : Léon et Marie-Madeleine Wannieck. Prêts à embarquer avec eux à bord du Transsibérien ? Une vie vouée aux arts chinois Léon…

Printemps Asiatique, la 2e édition prend son envol

Parcours se déployant sur les deux rives de Paris, le Printemps Asiatique revient pour une deuxième édition du 6 au 17 Juin 2019. Au programme de ces dix jours dédiés aux arts asiatiques, des ventes aux enchères et des expositions dans les galeries et les musées partenaires. Tokonoma vous a préparé une série consacrée à…

Foujita : Le plus français des peintres japonais

C’est en pleine ère Meiji, dans un Japon nouvellement ouvert au monde, que voit le jour Tsuguharu Foujita (1886-1968). Enfant, déjà il se passionne pour la France et la peinture occidentale, au point d’intégrer le département de peinture à l’huile de l’école des Beaux-arts de Tokyo. Diplômé en 1910, il dira n’avoir retenu de son…