L’équipe

Derrière Tokonoma se cachent des étudiant∙e∙s et ancien∙ne∙s étudiant∙e∙s passionné∙e∙s par les arts de l’Extrême-Orient, qui ont à coeur de partager ces cultures avec vous ! Petites présentations…

Cliquez sur la photo pour accéder aux articles de ce rédacteur / cette rédactrice.

Marianne Berthon

Graphisme

Marianne est étudiante à l’École du Louvre, en spécialité Arts de l’Extrême-Orient. Fascinée par le Japon et par le bouddhisme, elle a décidé de rejoindre l’équipe afin de partager ces passions et de faire découvrir les richesses de l’Asie, notamment de l’Asie de l’Est ! Elle s’occupe en particulier du graphisme de Tokonoma, et est à l’origine de notre logo.

Camille Bertrand

Relecture et rédaction

Actuellement en thèse sur le portrait chinois, Camille a vu grandir son intérêt pour l’Extrême-orient à travers des études d’Histoire de l’Art et de chinois, en France, mais aussi en Chine où elle a pu effectuer différents séjours. Elle apprécie la virtuosité du pinceau d’un calligraphe, la finesse et l’économie du trait des peintures, la poésie qu’exprime l’artiste à travers un paysage ; Wang Ximeng, Liang Kai, Mi Youren, Zhu Da ou encore Fu Baoshi sont des artistes qu’elle affectionne particulièrement. En participant à Tokonoma, Camille souhaite promouvoir une meilleure connaissance des arts de l’Asie, et principalement de la Chine.

Ariane Da Cunha

Réseaux sociaux, relecture et rédaction

Ariane étudie actuellement l’Histoire de l’art à l’École du Louvre, en spécialité Arts de l’Extrême-Orient. Elle poursuit également son étude du chinois, commencée dès le collège. Suite à un voyage en Chine, elle s’est découvert une véritable passion pour cette culture, et particulièrement pour sa littérature ! Ariane rêve de fouiller le mausolée du Premier Empereur de Chine ou encore les portions non révélées de la Grande muraille. En attendant, elle écrit sur sa passion pour Tokonoma !

Camille Despré

Responsable communication et rédaction

Camille est diplômée de l’École du Louvre d’une licence d’Histoire des arts, spécialité Arts de l’Extrême-Orient, et d’un master 2 en Marché de l’art ainsi que d’une licence de chinois de l’INALCO. Après une première expérience professionnelle à la galerie d’arts asiatiques Jacques Barrère et une année d’expatriation à Shanghai, elle travaille actuellement au sein du Cabinet Portier & Associés, experts en arts asiatiques. Camille s’est prise de passion pour la culture chinoise dès le collège, à travers la langue d’abord, puis par un voyage à Pékin. Aujourd’hui, elle soigne l’image de Tokonoma en gérant la communication et continue de vous faire partager ses coups de coeurs à travers des articles !

Lisa Delmas

Réseaux sociaux

Fascinée depuis toujours par les caractères chinois, c’est tout naturellement que Lisa choisit d’étudier cette langue au lycée. Curieuse d’en savoir plus sur cette culture, elle se tourne vers la spécialité Arts de l’Extrême-Orient à son entrée à l’Ecole du Louvre. Originellement passionnée par la Chine, elle a découvert à l’Ecole le Japon et la Corée, et les apprécie désormais tout autant ! Appréciant se cultiver et apprendre sans en avoir l’air, Lisa a décidé de permettre à tous de faire de même en participant à Tokonoma.

Eléonore Nancy

Responsable relecture et rédaction

Après une licence de chinois à l’Inalco et un premier cycle en Histoire des arts et Arts de l’Extrême-Orient à l’École du Louvre, Eléonore étudie actuellement l’art sino-tibétain à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. La Chine et elle, ça a été une évidence ! Depuis toute petite, elle côtoie la culture chinoise, dont elle a développé sa connaissance par des visites au musée Guimet et par l’étude de la langue au lycée. Très logiquement, la Chine est ce qui l’intéresse le plus en Extrême-Orient, mais elle a cependant une préférence pour la zone sino-tibétaine, à l’Ouest, dont elle étudie désormais la langue à l’Inalco. Eléonore apprécie d’emmener ses proches dans les musées ; aujourd’hui, c’est vous qu’elle y emmènera à travers ses articles pour Tokonoma ! C’est également elle qui veille à ce que les articles que nous vous proposons soient irréprochables.

David Pujos

Relecture et rédaction

Actuellement en master 1 de muséologie à l’École du Louvre, David se spécialise dans l’Histoire de l’art japonais. Curieux de se défaire des idées reçues pour mieux connaître les cultures asiatiques, il a été particulièrement séduit par les religions et la sculpture extrême-orientales. Aujourd’hui, il a à cœur de partager ses découvertes à travers Tokonoma !   

Julie Robin

Rédactrice en chef

Actuellement en master d’Histoire de l’art appliquée aux collections et chargée de travaux dirigés devant les oeuvres Chine-Japon à l’École du Louvre, Julie a étudié les lettres modernes en classe préparatoire pendant deux ans, avant de rejoindre elle aussi la spécialité Arts de l’Extrême-Orient. Ce qui l’y a séduite, c’est avant tout l’inconnu ! Fascinée par les cultures chinoises et mongoles, elle a décidé de fonder Tokonoma afin de faire découvrir les cultures extrême-orientales, et en gère l’organisation et la publication.

Hélène Trébuchet

Relecture et rédaction

Après quatre ans d’étude des arts de l’Extrême-Orient à l’École du Louvre, Hélène étudie désormais l’anthropologie à l’université Paris-Nanterre, et depuis trois ans le Chinois à l’Inalco. Un voyage en Chine lui a permis de découvrir avec émerveillement cette culture si différente des cultures occidentales… Le début d’une passion dévorante, qui s’est vite étendue au Japon et à la Corée ! Hélène rêve de découvrir les grottes bouddhiques de Dunhuang, mais est aussi fascinée par la culture Miao. Elle a relevé le défi de transmettre ses connaissances au plus large public possible, pour que chacun puisse en apprendre plus sur la culture de ces pays désormais inévitables, notamment sur le plan économique.

Clémence Trossevin

Illustratrice

Clémence travaille à la SLOW Galerie, lieu dédié à l’illustration et aux arts graphiques qui met en valeur les nouveaux talents de la scène artistique française et étrangère. Avant cela, elle a elle aussi voyagé sans quitter les bancs de l’École du Louvre, grâce à la spécialité Arts de l’Extrême-Orient ! Fascinée par ce qu’elle y a vu, et en particulier par les échanges entre l’Extrême-Orient et le reste du monde, Clémence a commencé à dessiner ses découvertes. Elle entretient aujourd’hui cette passion en réalisant pour Tokonoma de superbes illustrations !

Laurie-Anne Tuaire

Réseaux sociaux, relecture et rédaction

Laurie-Anne est actuellement en premier cycle (licence) à l’École du Louvre, où elle a choisi la spécialité Arts de l’Extrême-Orient qu’elle a désormais terminée. Elle apprend également le chinois à l’Inalco. D’abord curieuse de découvrir ces cultures inconnues, elle a vite fait des arts chinois sa passion ! Elle aime particulièrement les subtiles céramiques ru et les peintures de Zhu Derun. Laurie-Anne a décidé de participer à Tokonoma afin de prolonger son expérience avec les arts de l’Extrême-Orient, et afin de s’initier au travail de rédactrice.

Les rédacteurs et rédactrices

Cécilia Bouillé

Après cinq ans d’études supérieures, dont trois à l’École du Louvre en spécialité Arts de l’Extrême-Orient, Cécilia a décidé de passer 8 mois en Angleterre en tant qu’assistante de langue française. Là-bas, elle a eu le temps de se dire que finalement, le travail manuel et l’artisanat c’était quand même magique et fascinant, surtout qu’elle en faisait déjà en amateur depuis quelques années. Actuellement sellière-maroquinière pour une marque de luxe, elle est avant tout curieuse d’artisanat traditionnel, d’art, et de cultures étrangères ! Pratiquant l’aïkido depuis plusieurs années, elle est particulièrement attirée par le Japon, mais aussi par la Mongolie et l’Asie centrale. Cécilia aime apprendre, voyager et questionner le regard et les habitudes et elle a décidé de le partager en participant à Tokonoma !

Andres Camps

Actuellement en Master Information – document, Andres a étudié l’Histoire de l’art et est sur le point de soutenir son Master 2 sur l’homoromance dans les mangas : entre fantasme et réalité. Épris depuis tout jeune du Japon et de sa culture, il a cherché à en apprendre davantage sur l’Asie et ses spécificités autant historiques artistiques que culturelles. Sa passion pour les mangas et la japanimation l’ont guidé dans ses études, au point de valider un premier mémoire sur le goût chinois dans les céramiques du sud de la France avant celui en préparation. Trouvant toujours plus d’informations et son intérêt grandissant, Andres continue encore d’élargir ses horizons pour en apprendre toujours plus sur les estampes, les dynasties et tout ce qui fait la richesse du monde extrême-oriental.

Blanche Cardoner

Préparant actuellement le concours de conservateur du patrimoine, Blanche a étudié l’histoire de l’art, et en particulier l’histoire de la photographie, à l’École du Louvre. Depuis son adolescence elle s’intéresse aux cultures et aux arts asiatiques, d’abord au travers des mangas, du cinéma et du karaté. En master, elle choisit d’étudier la photographie en Asie du Sud-Est, notamment à Singapour et au Vietnam, sujet auquel elle consacre deux mémoires. En intégrant Tokonoma, Blanche souhaite partager ses connaissances et son enthousiasme pour la photographie en Asie, un domaine trop méconnu et en plein développement ! 

Johanna Cozzolino

Après une licence à l’Ecole du Louvre, Johanna a décidé cette année de partir se confronter à la culture chinoise, et a intégré l’université du Zhejiang, près de Hangzhou. Fan de mangas, de japanimation et de cinéma japonais, la spécialité Arts de l’Extrême-Orient lui a ouvert des horizons qu’elle n’imaginait pas ! C’est ainsi qu’elle a découvert l’histoire de la Chine, qui l’a séduite par ses rapports établis entre art et politique au XXème siècle notamment, mais aussi par son rôle central dans la dynamique des routes de la soie. Passionnée par les influences chinoises en Asie centrale, tout particulièrement en Iran, elle a décidé de participer à Tokonoma afin de contribuer à rendre accessible les arts de l’Extrême-Orient, trop souvent perçus au travers de clichés.

Marie Degonse

Après des études d’histoire à l’Université de Rouen, un constat est apparu à Marie : une réelle attirance pour l’histoire de l’art. Elle a donc décidé de tenter le test probatoire de l’École du Louvre. Actuellement en licence, elle a choisi la spécialité Arts de l’Extrême-Orient. Jusqu’alors passionnée par l’art de Venise à l’époque moderne, c’est avec des étoiles plein les yeux qu’elle a découvert l’Asie, et particulièrement le Japon. C’est surtout lors de l’exposition consacrée à Jakuchū au Petit Palais en 2018 que sa soif de découvrir l’art de ce pays s’est renforcée. C’est lors de ses cours à l’École du Louvre, qu’elle a découvert Tokonoma, et qu’elle a décidé de faire partie de l’aventure !

Caroline D’Hailly

Présentation à venir

Ses articles

Léonie Maton

Actuellement en troisième année à l’Ecole du Louvre en spécialité Arts de l’Extrême-Orient, Léonie s’est intéressée aux arts asiatiques à travers la culture populaire, et notamment les films du studio Ghibli et du coréen Park Chan Wook parmi bien d’autres ! Par curiosité, elle a voulu en apprendre davantage sur la production artistique de cette région culturelle très riche et variée, qui à ses yeux est loin de lui avoir dévoilé toutes ses particularités ! Rendre accessible à tous des facettes connues ou inconnues de ces civilisations pour une compréhension ludique est un plaisir qu’elle partage avec les autres rédacteurs·trices de Tokonoma. 

Céline Pilorget

Ses articles

Mathilde Rétif

L’intérêt de Mathilde pour le Japon s’est développé dès son plus jeune âge, sans lui laisser réellement la possibilité de trancher entre son passé ou son présent. Ce goût s’est transformé en véritable passion, et c’est pour cette raison qu’elle a choisi d’y dédier son mémoire de fin d’étude, durant son double master à l’Ecole du Louvre et à SciencesPo ! Fascinée par les arts martiaux asiatiques, elle a également redécouvert la culture chinoise à travers le kung-fu, qu’elle pratique depuis 5 ans, et par le biais de son mémoire d’étude. Actuellement en préparation pour le concours de conservateur du patrimoine à Sorbonne Université, elle a souhaité intégrer Tokonoma pour partager son amour pour l’Extrême-Orient, et pour participer à une meilleure diffusion des arts et des cultures de cette région.

Justine Veillard

Justine a intégré l’Ecole du Louvre après son baccalauréat, dans l’idée de devenir conservatrice du patrimoine. Après y avoir suivi le parcours licence, spécialité arts de l’Extrême-Orient, puis un master en médiation culturelle, elle décide finalement de s’orienter vers les métiers de la médiation. Aujourd’hui, elle est chargée de programmation et d’action culturelle au sein d’un espace socio-culturel en région parisienne et monte également des projets d’exposition de façon indépendante. Son sujet de prédilection ? Le Japon et sa culture, et en particulier l’école Rinpa, un courant artistique né au XVIIIe siècle. Elle s’intéresse également beaucoup à l’art contemporain et aux cinémas d’Asie de l’est, une passion qu’elle partage désormais à travers ses articles pour Tokonoma !

Anciens membres de l’équipe

Davide Carnicella

Lisa Fidon

Pauline Redon

Manon Sarda

Et n’oubliez pas de jeter un oeil à nos articles à quatre mains, ainsi qu’à nos articles pour Florilèges !

Image : extrait d’un Choju-giga, XIIe siècle. Tokyo, Musée national


Envie de nous rejoindre ?