Le butô, une danse de l’ombre

Au tout début des années 1960, alors qu’une certaine effervescence contestataire commence à s’élever au Japon, un danseur du nom de Hijikata Tatsumi (1928-1986) va développer dans l’underground japonais une nouvelle forme de danse. Cette dernière revendique, tout comme la jeunesse de cette période, la liberté du corps. Son nom ? L’ankoku butô (« danse de l’ombre »)….