Guide pratique pour reconnaître un yūrei

Le Japon regorge de monstres et de spectres. Les yūrei désignent les fantômes de personnes qui ont vu leur destin brisé de façon injuste et brutale. Nous vous proposons ici de vous donner quelques clés pour les reconnaître ! Yūrei ? Vous avez dit yūrei ? Pour reconnaître un yūrei, c’est simple : il n’a pas de jambes…

Le takarazuka : le théâtre au féminin

Le takarazuka, voilà l’un des genres théâtraux les plus méconnus du Japon. Né dans la ville de Takarazuka, dans la préfecture de Hyogo, et signifiant « colline au trésor », le takarazuka reste l’élément central du tourisme de la ville bien qu’il soit peu connu hors du Japon. Le théâtre kabuki étant uniquement réservé aux hommes, il fallait bien trouver…

Guo Pei : haute couture made in China

On connaît peu de couturiers chinois, mais le nom de Guo Pei est la référence en la matière. Cela ne vous dit peut-être rien mais vous connaissez vraisemblablement quelques unes de ses créations, notamment la robe portée par Rihanna au Gala du Metropolitan Museum de 2015, qui a permis de faire connaître Guo Pei au…

Le Japon isolé de la période Edo : l’exemple de l’estampe et du théâtre

Après la défaite de Toyotomi Hideyoshi lors de la bataille de Sekigahara en 1600, le pouvoir est tenu d’une main de maître par le vainqueur : Tokugawa Ieyasu (1543-1616). C’est alors que commence la longue lignée des Tokugawa – qui règne presque trois siècles ! – enfermant le Japon sur lui-même… Dès 1640, tous les étrangers…

Petite histoire du saké

Le mot « saké » – en français, les Japonais le nomment « nihonshu » – apparaît pour la première fois dans le Kojiki, un des plus anciens textes japonais (vers le VIIIe siècle après J.-C.). Il raconte comment Susanô no Mikoto a vaincu le serpent Yamata no Orochi, en l’enivrant avant de lui trancher ses  huit têtes. Le…