Guide pratique pour reconnaître un yūrei

Le Japon regorge de monstres et de spectres. Les yūrei désignent les fantômes de personnes qui ont vu leur destin brisé de façon injuste et brutale. Nous vous proposons ici de vous donner quelques clés pour les reconnaître ! Yūrei ? Vous avez dit yūrei ? Pour reconnaître un yūrei, c’est simple : il n’a pas de jambes…

Printemps Asiatique, la 2e édition prend son envol

Parcours se déployant sur les deux rives de Paris, le Printemps Asiatique revient pour une deuxième édition du 6 au 17 Juin 2019. Au programme de ces dix jours dédiés aux arts asiatiques, des ventes aux enchères et des expositions dans les galeries et les musées partenaires. Tokonoma vous a préparé une série consacrée à…

Les ôtsu-e : imagerie populaire du Japon

Les ôtsu-e ou « images d’Ôtsu » doivent leur nom à Ôtsu, la première ville-étape du Tôkaidô, la célèbre route qui reliait Tokyo à Kyoto. Largement réalisés dans les villes et villages autour de Kyoto, les ôtsu-e ont connu leur heure de gloire entre le XVIIème et le XIXème siècles. D’après la légende, la création de ces images serait due…

Le Classique de la Piété filiale, un modèle de vertu chinoise

Cette semaine, pour continuer la série sur les classiques littéraire, on vous propose de se pencher sur le Classique de la Piété Filiale, qui est l’un des grands textes au fondement de la doctrine confucéenne en Chine ! Une création bien mystérieuse… Il y a beaucoup de questions concernant l’origine de cet ouvrage : qui…

Le spectre dans l’art contemporain : l’œuvre de Fuyuko Matsui

    Les spectres hantent l’art japonais depuis de nombreux siècles et ont fait l’objet d’une véritable passion sous l’ère Edo (1600-1868). Fuyuko Matsu, née en 1974, revisite, à travers la peinture et le dessin, la représentation traditionnelle du fantôme qui a vu son destin brisé, le yūrei-ga, pour lui donner une modernité nouvelle… Nous…

Foujita : Le plus français des peintres japonais

C’est en pleine ère Meiji, dans un Japon nouvellement ouvert au monde, que voit le jour Tsuguharu Foujita (1886-1968). Enfant, déjà il se passionne pour la France et la peinture occidentale, au point d’intégrer le département de peinture à l’huile de l’école des Beaux-arts de Tokyo. Diplômé en 1910, il dira n’avoir retenu de son…