Temmoku : un nom japonais pour un bol à thé chinois

Il est dit qu’un moine japonais parti en Chine dans un monastère bouddhique Chan (Zen en japonais) sur le mont Tianmu, au Zhejiang, observa une cérémonie du thé entre les moines, qui se faisaient passer un bol à glaçure noire, dit des fours de Jian. De retour au Japon, il emporte avec lui un bol,…