Temmoku : un nom japonais pour un bol à thé chinois

Il est dit qu’un moine japonais parti en Chine dans un monastère bouddhique Chan (Zen en japonais) sur le mont Tianmu, au Zhejiang, observa une cérémonie du thé entre les moines, qui se faisaient passer un bol à glaçure noire, dit des fours de Jian. De retour au Japon, il emporte avec lui un bol,…

Victor Segalen, médecin, poète & archéologue

À l’occasion des cent ans de la mort de Victor Segalen, le musée Guimet lui consacre une exposition dossier intitulée « Ombre de Chine ». Tokonoma revient pour vous sur les missions archéologiques de ce médecin et poète passionné par la Chine. De la Bretagne à Pékin Né en 1878 à Brest dans une famille catholique, Victor…

Le Lustre révélé des porcelaines Ming

Cet été, le musée de Shanghai propose une exposition présentant les dernières recherches et découvertes sur la porcelaine de 1436 à 1464, période dite interrègne. Fruit d’une collaboration entre plusieurs musées, cette exposition donne au public l’occasion de découvrir des oeuvres exceptionnelles mais aussi le résultat des dernières fouilles archéologiques à Jingdezhen. Suivez-nous, on vous…

L’écriture chinoise, du mythe à l’archéologie

La Chine est considérée comme l’une des plus longues, et des dernières, civilisations continues : on retrouve des éléments de culture identiques depuis presque trois millénaires, notamment l’écriture. Bien sûr, celle-ci a évolué en 3000 ans ! Elle s’est aussi adaptée au vocabulaire moderne, aujourd’hui c’est près de 55000 caractères qui composent la langue chinoise….

La figure du mingqi des Qin (221-206 av. J.-C.) aux Tang (618-907)

Dans l’univers funéraire de la Chine ancienne, le mingqi est un objet d’une importance capitale, tant par son rôle que par sa présence en nombre dans les tombes. En effet, à l’instar des bronzes antiques, cette figure est omniprésent dans tous les musées ayant une collection asiatique mais surtout dans les tombes. Le terme « mingqi » 明器, peut…

Le Japon monumental de l’époque Kofun (250-600 de notre ère)

Ce vendredi encore, Tokonoma vous invite à poursuivre le voyage que nous avons entrepris à travers les grandes périodes ayant marqué le Japon. Aujourd’hui nous vous proposons de faire escale à la période Kofun (250-600) !   Vous avez dit Kofun ? On appelle l’époque Kofun « époque des grandes sépultures« . Le système de hiérarchisation naissant…