Un festival de cinéma pour s’offrir un aller-retour vers la Chine contemporaine

Du 24 janvier au 4 février, le festival Allers-Retours, dont Tokonoma est partenaire, vous propose une plongée au cœur du cinéma d’auteur chinois. Fiction, documentaire, cinéma d’animation… Suivez le guide, on vous présente nos coups de cœur parmi cette riche programmation !

Du cinéma d’auteur pour dire la Chine contemporaine

Pour cette troisième édition, le festival Allers-Retours présente seize films, sélectionnés pour l’éclairage qu’ils apportent sur la Chine contemporaine. La scène du cinéma d’auteur chinois est ainsi représentée aussi bien par de jeunes réalisateurs, encore méconnus du grand public, que par des réalisateurs déjà reconnus.

La famille dans tous ses états : Together Apart

Together Apart. Image : Festival Allers-Retours.

Thématique centrale de plusieurs films cette année, la famille et les épreuves qu’elle peut traverser est par exemple au cœur de Together Apart. Dans ce film de Qu Youjia, la question du deuil est le noeud de l’intrigue. Une jeune femme, Xiaoqin, et sa mère doivent faire face au décès récent du père de la protagoniste.

On retrouve également cette thématique familiale dans A Dog Barking at the Moon, œuvre de Xiang Zi qu’on vous présente très bientôt !

Projections :

Le 29 janvier à 14 h au Musée National des Arts Asiatiques – Guimet

Le 4 février à 18 h 30 au Studio des Ursulines

Femmes et questionnements : Umbilical

Umbilical. Image : Festival Allers-Retours.

À la croisée des questions familiales et intimes, le film Umbilical de Danski Tang présente une conversation entre l’artiste et sa mère, discutant de la difficulté d’être une femme et des violences subies au cours de leur vie. Pour ce film d’animation, des images surréalistes sont convoquées pour illustrer ce propos.

Ces difficultés sont aussi traitées dans d’autres films de la programmation, tels que What Do You Know About the Water and the Moon?, de Luo Jian, ou encore Mosaic Portrait, de Zhai Yixiang.

Projections :

Le 30 janvier à 19 h au Studio des Ursulines

Le 1er février à 20 h 10 au Studio des Ursulines

Un oeil documentaire : The Land of Peach Blossoms

The Land of Peach Blossoms. Image : Festival Allers-Retours.

Le festival présente plusieurs documentaires, dont celui de Zhou Mingying, The Land of Peach Blossoms. Installé dans le restaurant qui donne son titre au film, à Chengdu, au sommet d’un gratte-ciel, le réalisateur observe l’organisation autoritaire qui régit le lieu. La troupe d’acteurs – serveurs, qui réalise des spectacles de chant et d’arts martiaux pendant les repas, révèle peu à peu une véritable micro-société

Projections :

Le 28 janvier à 20 h 30 au Studio des Ursulines

Le 1er février à 18 h au Studio des Ursulines

Ces trois films et bien d’autres sont à découvrir durant le festival Allers-Retours, du 24 janvier au 4 février… Pour cela, retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux pour tenter de remporter deux places pour le festival, dès aujourd’hui !

En savoir plus

Allers-Retour – Festival du cinéma d’auteur chinois

Du 24 janvier au 4 février

Au Musée National des Arts Asiatiques – Guimet et au Studio des Ursulines

Programmation complète et réservation sur www.allersretoursasso.fr

Image de couverture : affiche de l’édition 2020 du festival Allers-Retours.

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s