Surface de révolution : quand Hiroshi Sugimoto repeuple Versailles

Le château de Versailles accueille depuis 2008 les plus grands artistes contemporains français et étrangers. En cette année des Japonismes, Versailles a invité l’un des photographes japonais les plus reconnus : Hiroshi Sugimoto. Pour l’occasion l’artiste a choisi de peupler le Trianon d’étonnants portraits photographiques. Revenus d’entre les morts, on y croise Louis XIV, Voltaire et l’empereur Hirohito, tous plus vrais que nature !

 

L’exposition : Louis XIV revient à Versailles

Hiroshi Sugimoto n’a pas choisi au hasard ses modèles. Puisqu’il investit le domaine du Trianon, il décide de parler de son histoire en invoquant des personnages qui ont marqué ou traversé les lieux. Ainsi il photographie Napoléon, Marie Antoinette, Lady D ou la reine Victoria, en noir et blanc et en très grand format. Leurs portraits sont frappants de vérité. Pourtant la majorité de ces personnages historiques étaient morts bien avant l’invention de la photographie en 1839 !

versailles_sugimoto_pavillon_français
Hiroshi Sugimoto, Napoléon Bonaparte et Voltaire, 1999, tirage argentique. Courtesy de l’artiste © Tadzio

Pour ramener à la vie les protagonistes du château, Sugimoto a utilisé des modèles assez particuliers. Des sosies ? Non ; le photographe a photographié leur répliques en cire, issues notamment du Musée de Madame Tussaud ! Pour le portrait de Louis XIV, il a utilisé un moulage en cire réalisé dix ans avant la mort du roi conservé par le château de Versailles. C’est en découvrant cet objet que Sugimoto a l’idée de cette exposition.

Mais qui nous dit que les traits de Voltaire, Napoléon ou encore Benjamin Franklin étaient bien ceux-ci ? Madame Tussaud — née Marie Grosholtz — enseigna avant la Révolution à la jeune sœur du roi à Versailles. Après avoir survécu à cinq ans d’emprisonnement, elle commence à acquérir une certaine notoriété pour ses répliques en cire. Grâce à sa réputation et ses connaissances, elle réussit à mouler directement les visages de Voltaire, Napoléon, Benjamin Franklin et bien d’autres.

sugimoto_versailles_louis-xiv
Hiroshi Sugimoto, Louis XIV, 2018
Tirage argentique, 149 x 119.5 cm
Courtesy de l’artiste & Gallery Koyanagi (Tokyo) ; Marian Goodman Gallery (New York, London, Paris) ; Fraenkel Gallery (San Francisco)
© Hiroshi Sugimoto

Mais Hiroshi Sugimoto l’avoue lui même : les modèles de cire n’inspirent pas vraiment une impression de vie à première vue. Ils sont figés, un peu trop lisses. C’est sa photographie, avec une mise en scène et une lumière soignée, qui les sublime et leur confère cet air vivant. Il joue aussi sur la croyance commune, inconsciente et naïve, qui nous fait penser que la photographie est toujours une représentation de la réalité. Il nous interroge ainsi sur la nature même de la photographie.

 

Hiroshi Sugimoto : le photographe du temps

Hiroshi Sugimoto n’en est pas à son coup d’essai avec les drôles de modèles de Madame Tussaud. Il commence en effet à les photographier après une visite du musée en 1994. Lady D, la reine Elizabeth ou encore Napoléon proviennent d’ailleurs de ce premier travail nommé Portraits.

Formé à Los Angeles, l’artiste, aujourd’hui âgé de 70 ans, s’est fait connaître pour son travail photographique aux dimensions conceptuelles. Ses images ne sont pas toujours abstraites, au contraire, mais ce qu’il représente est traversé de multiples questionnements.

Il nous interroge par exemple sur le temps et la mémoire. Il peut matérialiser cela par des temps de poses très longs comme dans la série Theaters commencée en 1978. Il réalise dans le cadre de cette série une photographie du Théâtre de la reine à Versailles, présentée dans l’exposition. Après avoir installé sur la scène un écran, il projette un film, ici Marie Antoinette de Sofia Coppola. Il photographie ensuite l’intégralité de la projection grâce à un temps d’exposition très long. Sur l’image finale l’écran est tout blanc ; il a été noyé par la lumière projetée du film. La photographie devient métaphoriquement la trace d’un événement passé, du déroulement du temps.

versailles_sugimoto_theatre-de-la-reine
Hiroshi Sugimoto, Petit Théâtre de la Reine, Versailles, 2018, tirage argentique. Courtesy de l’artiste © Tadzio

Les portraits présentés à Versailles sont également une manière d’évoquer le temps. Sugimoto raconte une part de l’histoire du Trianon, et de l’histoire de France. En visitant Trianon on imagine la création du château par Louis XIV, le repos de Marie Antoinette dans son domaine, puis les événements de la Révolution et de l’Empire avec Napoléon, mais aussi les multiples représentations et accord diplomatiques qui ont emmenés Elizabeth II, Castro ou l’empereur Hirohito à traverser les lieux.

 

L’exposition Hiroshi Sugimoto est une collaboration réussie entre le passé et le présent. L’artiste contemporain marie avec justesse ses grandes photographies avec les lieux historiques. Notez que les personnages revenus d’entre les morts sont accompagnés d’une sculpture et d’une maison de thé (la maison de thé Mondrian) crée par l’artiste et qu’il vous faut venir découvrir au domaine du Trianon jusqu’au 17 février !

Versailles Sugimoto
Glass Tea House Mondrian, Bassin du Plat-Fond, Versailles, 2018, commissionnée à l’origine par Pentagram Stiftung for LE STANZE DEL VETRO, Venice. Architectes : Hiroshi Sugimoto et Tomoyuki Sakakida / New Material Reasearch Laboratory. Courtesy de l’artiste & Pentagram Stiftung
© Tadzio

 

Informations pratiques :

L’exposition « Sugimoto Versailles. Surface de Révolution » sera présentée jusqu’au 17 février 2019 au domaine du Trianon. Plus d’informations sur le site du château de Versailles.

Regardez un court reportage sur l’exposition avec une interview de l’artiste par Entrée Libre.

Le site de l’artiste.

 

Image à la une : Hiroshi Sugimoto devant le Belvedère au domaine de Trianon © Tadzio

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s