Tanabe Chikuunsai IV à la Galerie Mingei : le bambou sublimé

La Galerie Mingei, située dans le sixième arrondissement de Paris, consacre jusqu’au 22 décembre 2018 une exposition dédiée aux créations du vannier japonais Tanabe Chikuunsai IV. Tokonoma vous fait la visite!

Né en 1973, Tanabe Chikuunsai IV est le quatrième représentant d’une famille de vanniers dont l’origine remonte au début du XXe siècle. C’est à Osaka, où la famille Tanabe est toujours basée, que l’arrière-grand-père de l’artiste a su porter à une qualité technique sans précédent un artisanat millénaire au Japon, celui de la vannerie de bambou. Tanabe Chikuunsai IV a d’abord été formé à la sculpture à l’Université des Arts de Tokyo, puis à l’art du bambou dans un centre de formation de la préfecture d’Oita sur l’île de Kyushu, ainsi que dans l’atelier de son père Tanabe Chikuunsai III (1941-2014). Il s’emploie depuis 2002 à donner aux techniques de tressage traditionnelles un souffle nouveau qui permet à son art d’acquérir une reconnaissance internationale, grâce à des architectures complexes de bambou, matériau incarnant à lui seul l’esthétique extrême-orientale.

15 - 180904-521
Suehiro Sukashi Hanagako – Spread to the future, 2018, bambou madake et rotin

Les créations de Chikuunsai IV sont de deux types différents. Les premières relèvent d’une tradition de fabrication d’objets utilitaires destinés à l’art floral (ikebana) ou à la cérémonie du thé (chanoyu). Les secondes vont de la sculpture à l’installation monumentale et témoignent d’une volonté de s’inscrire dans la création artistique contemporaine. Les formes organiques de ces structures dominent l’espace du spectateur et mettent en exergue les liens unissant l’homme et la nature face à une industrialisation croissante dans le monde et au Japon, depuis l’ère Meiji (1868-1912). C’est dans cette idée que s’inscrivent les installations in situ développées ces dernières années par Chikuunsai IV : mentionnons celle qui avait pris place en 2016 au Musée Guimet, cette année au domaine de Chaumont-sur-Loire ou encore les œuvres de la série Disappear (2018), dont vous pourrez admirer des modèles réduits à la Galerie Mingei.

21 - DISAPPEAR VIII
Disappear II, 2018, bambou madake et rotin

Cette dernière série relève d’une collaboration avec Sawako Kajima, professeure assistante à la Graduate School of Design de l’Université de Harvard. Cette dernière concentre ses recherches en design sur la conception informatisée de constructions d’architecture et d’ingénierie. C’est grâce à cette collaboration que Chikuunsai IV peut mettre au point des œuvres d’une telle complexité géométrique. Une structure est d’abord mise en place avec l’aide de moules en résine produits par une imprimante 3D, dans lesquels Tanabe Chikuunsai IV insère ses bandes de bambou. Les moules sont ensuite retirés et dévoilent des créations complexes qui font la synthèse entre la vannerie traditionnelle et les outils de création contemporains, entre une identité extrême-orientale et un langage universel. C’est sans doute ce croisement entre la tradition japonaise et une volonté d’innovation permanente qui caractérise le mieux la lignée des Tanabe !

Pour en découvrir plus sur Tanabe Chikuunsai IV et l’art du bambou, rendez-vous à la Galerie Mingei jusqu’au 22 décembre 2018. Il sera également représenté au sein de la nouvelle exposition du Musée du Quai Branly, Fendre l’air : l’art du bambou japonais, du 27 novembre 2018 au 7 avril 2019 !

Pour s’y rendre :

Galerie Mingei, 5 rue Visconti, 75006 Paris

Image de couverture : Tanabe Chikuunsai IV, Hana-Flower, 2018, bambou madake et rotin

Crédits photographiques : Galerie Mingei

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s